Les importations de pétrole

en France

La France ne produisant quasiment plus de pétrole, son approvisionnement en pétrole brut repose presque entièrement aujourd’hui sur les importations.

Les importations de pétrole en France

En 2019, la France a extrait moins de 2 % des besoins annuels de ses raffineries en pétrole brut, soit 900 000 tonnes de pétrole. Afin de répondre à la demande, la France a ainsi importé 48,7 millions de tonnes de pétrole brut auxquels s’ajoutent des importations de produits déjà raffinés (notamment de gazole et de fioul domestique).

Le 1er fournisseur de pétrole brut de la France était, depuis 2012, l'Arabie Saoudite. Il s'agissait précédemment de la Russie.
En 2020, le Kazakhstan devient le 1er fournisseur en pétrole brut de la France avec 5,3 Mtep (mégatonne équivalent pétrole). Les importations en provenance d’Arabie Saoudite ont chuté de près de moitié (- 46 %) en 2020, faisant passer le pays de la première à la troisième place. Les États-Unis, 6eme fournisseur en 2019, sont devenus le 2eme fournisseur de la France avec 4,3 Mtep (+ 12 % sur un an). La part de l’Afrique du Nord dans le total a diminué à 13,1 %, tandis que celle de la Mer du Nord a augmenté à 13 %.

Importations de pétrole brut* par origine
Importations de pétrole brut* par origine

* Y compris de faibles quantités de condensats à destination du raffinage et de la pétrochimie, d'additifs oxygénés (non issus de biomasse) et d'autres produits à distiller, à partir 1990.
Champ : jusqu'à l'année de 2010 incluse, le périmètre géographique est la France métropolitaine. A partir de 2011, il inclut en outre les cinq DROM
Source : SDES, Biland énergétique de la France


Le pétrole brut importé en France provient majoritairement d'Afrique (30,5 %), puis des pays de l'ex URSS (26,2 % dont 8,7 % de Russie) ; 15,5 % proviennent du Moyen-Orient et 13 % de la Mer du Nord.

Presque deux tiers des importations françaises de pétrole brut proviennent de ces 5 fournisseurs : l'Arabie saoudite, le Kazakhstan, la Russie, le Nigéria et l'Algérie.

En 2019, les importations de pétrole brut de la France ont coûté 21,8 milliards d'euros (auxquels il convient d'ajouter 13,3 milliards d'euros liés aux produits raffinés), ce qui représente près de 50 % de la facture énergétique française cette année-là (44,2 milliards d'euros).


Provenance du pétrole brut importé
en France

en millions de tonnes
Provenance 2016 2017 2018 2019 2020 2020 (en %)
Afrique 16,2 15,7 17,7 16,2 10,1 30,5 %
dont :
Nigéria 5,8 4,8 5,8 5,9 3,2 9,6 %
Algérie 4,5 4,8 5,1 5,7 3,4 10,3 %
Libye 1,5 3,7 4,7 2,6 0,9 2,7 %
URSS / Ex-URSS 17,0 19,6 16,8 14,3 8,7 26,2 %
dont Russie 5,8 8,9 7,6 6,2 2,9 8,7 %
Moyen-Orient 14,0 14,0 12,6 10,2 5,1 15,5 %
dont Arabie saoudite 8,3 6,2 8,0 7,3 3,9 11,8 %
Mer du Nord 6,6 7,0 4,1 3,7 4,3 13,0 %
Autres 2,3 1,4 2,0 4,3 4,9 14,8 %
Totales 56,0 57,8 53,3 48,7 33,2 100 %
dont OPEP 29,4 28,6 29,3 25,3 14,0 42,2 %

Note : Le pétrole est classé ici en fonction du pays d'ou il a été extrait
Lecture : en 2020, les importations de pétrole brut provenant d'Afrique s'élèvent à 10,1 millions de tonnes.
Champ : y compris condensats et autres produits à distiller et part non-bio des additifs

Sources : SDES, enquête auprès des raffineurs ; LyondellBasell (condensats pour la pétrochimie) ; Douanes (part non-bio additifs).

Prix du baril Brent Prix du baril de pétrole Brent en temps réel
19 avril 2024 - 23h25
Prix du baril WTI Prix du baril de pétrole WTI en temps réel
19 avril 2024 - 20h29

Les dernières actus
des cours du baril de pétrole